Campi, San Sano, Monteluco di Lecchi, San Polo in Rosso, Galenda, Le Selve

Accommodations Greve in Chianti, Tuscany, Italy
Page d'accueil
LAST MINUTE!
Locations vacances Chianti
B&B en Toscane
Villas et hôtels de luxe
Blog Toscane
Taxe Touristique
Agences - location vac.
Immobilier en Toscane
Vacances Maremma
Locations vacances Rome
Dates Importantes
Venir à Greve in Chianti
Cartes de Greve
Piscines publiques
Bibliothèque Publique
Piazza Matteotti
Dégustation des Vins
Leçons de cuisine
Spécialités toscanes
Restaurants
Choses à faire et à voir
Châteaux du Chianti
Excursions, Taxi
Mariage en Toscane
Les musées et l'histoire
Guides et livres
Villes de l’Ombrie
Liens Utiles
Passer une publicité
Nous contacter
English Italiano Deutsch Français























La Route des châteaux de la région du Chianti

La Strada dei Castelli del Chianti

Itinéraire orange - Campi, San Sano, Monteluco di Lecchi, San Polo in Rosso, Galenda, Le Selve



Monteluco di Lecchii

Lorsque vous arriverez au km 19 de la route principale (s.s. - strada statale - 408), vous verrez un croisement en montée que vous prendrez. Après une courte distance, prenez la route menant à San Sano, sur votre gauche, qui vous amènera à Campi , peu après. Ce lieu est mentionné en tant que château au milieu du 11ème siècle. Au siècle suivant, il devint propriété de la famille Mazzalombardi qui en fut dépossédée en 1167 par mesure de représailles de la part de l'empereur Frédéric I, qui en fit don à la famille Ricasoli. Cette concession fut confirmée par les empereurs suivants. Il ne reste du château que des ruines dépassant du sol, à la seule exception d'une petite tour de pierre tronquée.



La route se termine un peu plus loin à San Sano, un village médiéval, qui ne présente aucune trace de fortifications mais où demeurent plusieurs bâtiments de pierre de style roman, et notamment un bâtiment plus haut et plus imposant que les autres, qui était peut-être un donjon. San Sano semble n'avoir été mentionné dans aucun document, à l'exception de son église, mentionnée sur les listes des dîmes papales pour l'année 1276-1277.

San Sano

En suivant la route que vous avez quittée peu auparavant, vous arriverez presque immédiatement au village de Lecchi. Depuis ce village, vous montez, sur votre droite, vers le château de Monteluco di Lecchi, qui surplombe toute la vallée du Massellone, en offrant un point de vue magnifique. La première mention établie de Monteluco remonte à l'année 1176, date à laquelle ce château faisait partie des châteaux que les Siennois furent forcés de céder à Florence. ll devint propriété de la famille Ricasoli de Cacchiano en 1182, lorsqu'il lui fut cédé par l'Abbé de Coltibuono. Cette concession fut confirmée par Henri VI en 1197 en dépit du fait que le contrôle de cette région ait été exercé pendant de nombreuses années par le même Guarnellotto Mazzalombardi que Frédéric I avait expulsé de Campi et Tornano, jusqu'à ce qu'en 1229, Florence promette à Guarnellotto et Diotisalvi Ricasoli de leur restituer leurs tours à Monteluco, une fois que la guerre contre Sienne aurait été finie. En fait, compte tenu de sa position stratégique, Monteluco continua à subir des attaques de la part des Siennois qui ne pouvaient supporter de le restituer de façon permanente à Florence. Aujourd'hui, le château est composé de deux centres clairement séparés : un poste de vigie bas, situé le long de la route d'accès, qui prend la forme d'un imposant donjon de pierre présentant de nombreuses meurtrières permettant de tirer des flèches. La partie haute est constituée par un vaste complexe entourant une cour à laquelle on peut accéder en passant sous une élégante arche de brique et de pierre. À l'intérieur du bâtiment, sur votre droite et dans l'un des coins, vous pouvez voir les vestiges d'un ancien mâchicoulis, le bâtiment situé sur votre gauche ayant probablement été un donjon. Collectivement, ces bâtiments étaient défendus par une enceinte de murs, dont plusieurs parties ont été préservées jusqu'à aujourd'hui. Tout le complexe a été restauré récemment. Après Lecchi, la route grimpe abruptement en offrant une vue magnifique sur Monteluco, la vallée et les collines dans toutes les directions. Après avoir atteint le sommet, une petite déviation située sur votre gauche vous amène à Ama, un château qui appartenait à une branche de la famille Ricasoli lors des premières décades du 13ème siècle.

Le château de San Polo in Rosso
Le château de San Polo in Rosso


Pieve, l'église paroissiale de S.Polo in Rosso

Après avoir pris, un peu plus loin, la route située sur votre gauche et avoir dépassé Poggio San Polo, vous descendez vers S. Polo in Rosso, où se trouve une église paroissiale mentionnée depuis 1070 sur les cartes de Coltibuono et conférée à l'évêque de Fiesole en 1102 par le pape Pasquale II. Bien qu'associée à l'Abbaye de Berardenga, elle était placée sous la protection de la famille Ricasoli, qui la fortifia à partir du 14ème siècle et en fit un point fort important du système de défense de Florence. En 1478, le lieu fut occupé par les Siennois qui réussirent néanmoins à le conserver que durant quelques années. L'église de pierre comporte une nef subdivisée en trois vaisseaux. Le vaisseau de gauche, élevé, a été crênelé et ses voûtes sont couvertes de fresques datant du 14ème siècle. À proximité de l'église, le complexe fortifié comporte plusieurs embrasures et des vestiges de mâchicoulis. lI présente également deux tours de forme ronde à ses coins, ainsi que des murs d'épaulement.

Un peu plus loin, du même côté, une courte route vous amène à Galenda, un petit village mentionné dans les cartes de Coltibuono depuis la fin du 11ème siècle, qui présente encore une belle tour de pierre comportant une porte et deux fenêtres en forme d'arc, toutes d'origine.

Immédiatement après Galenda, la route commence à descendre vers la vallée profonde de Filicaie et, à partir du bas de la vallée, remonte abruptement sur le bord gauche de la vallée, en passant devant San Giusto in Salcio, une ancienne église paroissiale mentionnée pour la première fois en 1020. Vous arrivez alors à Le Selve, un bourg occupant une position idéale, au sommet d'une colline escarpée. L'église de San Martino que vous pouvez y voir a été mentionnée au 13ème siècle et présente toujours une tour tronquée et un autre bâtiment de pierre comportant de nombreuses ouvertures en forme d'arc.

Itinéraire marron - Pieve di Spaltenna, Vertine, Uliveta, S. Donato in Perano, Vistarenni
Itinéraire rouge - Tornano, Morelline, Cacchiano, Monte Lodoli
 - Gaiole, Barbischio, Capannelle, Cancelli, Castello di Montegrossi, Badia a Coltibuono
Itinéraire violet - Vertine, Meleto, Rietine, Castagnoli, Starda, Monte Luco della Beraredenga, Montecastelli
Itinéraire orange - Campi, San Sano, Monteluco di Lecchi, San Polo in Rosso, Galenda, Le Selve
Itinéraire bleu - San Giusto a Rentennano (alle Monache), Lucignano, La Torricella, Castello di Brolio

Anna Maria Baldini
























Locations de vacance et gîtes ruraux en Chianti
Séjours et hébergements en Toscane
Choses à voir en Chianti
Séjours de vacances en Toscane

Texte français copyright © ammonet InfoTech 1997 - 2017. Tous droits réservés.
Appartements de vacances en Toscane par ammonet InfoTech.

Anna Maria Baldini